Les français et la vidéo sur internet après MégaVidéo

Mi Janvier, la croisade lancé par le FBI aboutit et donne la fermeture intégrale des plus gros sites de téléchargements illégaux à savoir Megaupload et Mégavidéo. Un effet boule de neige s’est créé et les plus important relais streaming comme Dpstream ont retirés de leur site tous les liens pouvant être judiciairement répréhensible, car sous le coup de droit d’auteur et aucun accord de partenariat n’ayant été signé pour leur exploitation.

Médiamétrie indique que de fortes baisses d’audiences se sont fait ressentir sur le marché en général :

- DpStream perd 50% de son trafic
- VidéoBB perd 2 places dans le classement des sites supports passant ainsi de la 11ème à la 13ème position

En contrepartie et c’est bien la tout le non-sens de la purge et de la cacophonie mené autour du téléchargement illégal, l’étude de Médiamétrie montre que le nombre de Vidéonautes en France a encore augmenté. De nouveaux acteurs gratuits et de VOD arrivent en masse sur le marché, la place laissé par Megaupload est tout juste énorme et les bénéfices engrangés par ce dernier laissent rêveur plus d’un entrepreneur.

La fermeture des sites de téléchargements illégaux est-elle une solution ?

Source : L’audience de la vidéo sur Internet en France en janvier 2012

Ajouter un commentaire

© Chronoduweb