Google s’endette

Pour la première fois depuis sa création le géant du web s’endette et pas d’une petite somme, 3 milliards de dollars. Habitué à faire des levées de fonds considérables auprès de ses investisseurs, c’est une première et la raison est simple.

En effet les taux actuels du cours du dollars sont extrêmement bas rendant ainsi les emprunts peu cher et attractifs. Google suit donc le chemin de Microsoft et de Ebay en émettant des obligations sur le marché. Selon Colin Gillis, un analyste de BCG Partners, la dette contracté serait quasiment de l’argent gratuit. Si on cherche un peu plus on apprend que la trésorerie de la société est à l’étranger et que pour le coup la faire rapatrier serait un mouvement coûteux.

Quand on sait que le total des liquidités de Google s’élève à 37 milliards de dollars, on se dit qu’il y a forcément une raison, fusse t-elle une magouille financière.

S’endetter ok, mais à quelle fin ?

Selon un porte parole de Google : Nous prévoyons d’utiliser l’argent pour rembourser nos encours commerciaux, et pour des objectifs d’entreprise généraux. Un des objectifs est aussi de renverser la tendance boursière qui est à la baisse et de constituer une provision pour risque de 500 millions de dollars dans le cadre de l’enquête de la justice américaine sur ses activités publicitaires.

Ajouter un commentaire

© Chronoduweb