Alex Droner a passé sa vie sur Facebook

Une fois encore c’est un français qui dérange !

Maxime Luère a réalisé une vidéo pour le moins sympa et détonante de vérité intitulé : A life on Facebook qui nous amène à une question essentiel : cela en valait il la peine ?

Ce court métrage rythmé sur Paint it black des Rolling Stones, très bon choix au passage, présente un jeune homme Alex Droner qui découvre Facebook et s’y inscrit. On voit de façon très succincte le déroulement de sa vie qui commence par une émulation d’ami(e)s, une très forte interactivité autour de son mur : soirées étudiantes, anniversaires, rencontre … rencontre … rencontre puis un amour qui donne naissance à un enfant, une famille qui se crée, des cheveux blancs qui poussent pour en arriver à la suppression de son compte à 80 ans.

Dans un sens on peut se dire que c’est cool, Alex a fini ses jours en homme heureux et ce grâce à Facebook. Mais qu’est ce que vraiment être heureux ? Mener une vie propre et sans débordement à travers un site sur lequel on fait des tests et quand on se loupe on supprime une personne pour re-tenter avec quelqu’un d’autre ? Est ce que cela ne fait pas d’Alex quelqu’un de lâche ? Avoir passer sa vie à l’exhiber sur Facebook, cela ne la rend t-il pas vide de sens …

Je vous laisse le choix d’y répondre.

Ajouter un commentaire

© Chronoduweb